Wednesday, 4 October 2017

Trail de Saint Didier

Le Trail de Saint Didier, 29km 900m D+

De retour pour ma troisième* participation à cette belle course Vauclusienne ! Oui, je l'aime - le Trail de Saint Didier ! Pour son parcours, pour son organisation et parce que c'est un des trails les plus proches de chez moi. Sans parler des quelques bouteilles de rouge et de miel que l'on peut gagner si ça se passe bien :-)
*après 2014 et 2016
Le départ du village

Peu après avoir quitté Saint Didier le parcours monte sur le village du Beaucet, où on profite pour faire un tour de son château. J'accorde une attention particulière car c'est ici que Trail Vaucluse organisera sa prochaine course - L'Enduro Holy Calades du Beaucet le 18 février prochain (n'hésitez pas si vous avez des suggestions pour le nom du trail d'ailleurs !).


Le Beaucet - en vrai c'est plus beau que mon croquis !

On quitte le château sur son pont-levis, on traverse quelques calades pour ensuite poursuivre sur les sentiers du Massif Vauclusien. Single-track time ! C'est roulant mais en même temps il n'y a jamais beaucoup de repos. C'est un enchaînement de petites montées sèches, de virages et de relances. Les jambes vont bien (4 semaines de repos ont évidement fait un grand bien) et je profite de ma fraîcheur pour avancer à une bonne allure. C'est un tel plaisir d'avancer vite quand on se sent bien, léger, puissant : quand les jambes tournent sans que ça fasse mal, quand on peut appuyer sur l’accélérateur et voir dérouler le paysage comme si on était un peu détaché du sol. C'est un état physique qui n'est pas présent tous les jours, parfois son arrivée peut sembler aléatoire ou inattendue pour le coureur (y a des "bon jours" et des "moins bons"), mais plus que souvent c'est le résultat d'un bon entrainement, et d'un bon repos ! Donc j'étais dans ma zone de trail-tranquillité quand tout d'un coup mon pied gauche atterrit à quelques millimètres de la tête d'une petite vipère. BAH ! WOU ! Mais comme quand on tombe par terre en course (pas très souvent non plus !), je trouve que ça fait du bien un petit coup de surprise mi-course ! Ça réveille et ça relance le moteur avec une petite injection d'adrénaline !


Attention au serpent !

Je ne sais pas si cela vous arrive aussi, mais quand je croise un serpent sur le sentier, ensuite les yeux ont tendance à deviner des serpents partout ! Les branches par terre, les racines, les cartouches de chasseurs, ils se transforment tous en serpent ! Non, ça ne vous arrive pas ? C'est juste moi alors !


Et maintenant, des serpents partout !

C'est drôle les jeux que le cerveau nous fait parfois. Je n'ai jamais halluciné en course, comme racontent certains ultra-traileurs, mais imaginer et inventer des formes dans les bois ou sur les roches, pourquoi pas ? C'est ça qui est bien aussi dans le trail, la libération totale de l'esprit ! On profite du calme, de la paix, d'un monde plus sauvage et libéré des contraintes, des menaces et des dangers du quotidien... Jusqu'à ce qu'on tombe sur un chasseur et puis c'est goodbye la tranquillité et hello la menace ! Quand même, comment est-il possible qu'on laisse n'importe-qui acheter une arme pour se balader n'importe où pendant la moitié de l'année ? Ne sommes-nous pas un pays avec des principes et des valeurs ? Ne construisons-nous pas notre démocratie autour de la raison et du rationnel ? Un jour on regardera l'histoire et on se demandera comment c'était possible que l'on vende des fusils pour que l'on puisse tirer des petites balles de métal partout en Vaucluse. Aujourd'hui nous ne comprenons pas comment l'esclavage était légal à une époque, et plus tard le vote des femmes, le mariage pour tous, etc. C'est pareil ; l'humanité avance, mais parfois cela semble lent quand même ! Heureusement que nous évoluons et que généralement la logique s'impose. Les lois de notre société sont là pour contrôler et pour interdire les gênes et les menaces, dans le but d'améliorer la qualité de vie pour la majorité. Il est temps que nous changions de politique vis-à-vis des armes, et de la chasse. Que ce soit aux US ou en France. Mais ne soyons pas trop lents sur ce coup-ci, il y en a qui ont hâte de profiter pleinement de notre nature, à pied, à vélo, seul, en famille, les weekends ! Partageons, profitons et protégeons.

Bon trail !

#baladessansballes


Résultats - top 20

Le parcours sur relive
video



No comments:

Post a Comment