Friday, 17 October 2014

Quelques jolies courses locales


La semaine dernière une bonne partie de ma famille était descendu depuis le nord de l’Angleterre et de l'Ecosse pour passer une semaine chez nous en Provence. Du coup, naturellement, je voulais leur faire faire un tour des monts de Vaucluse, derrière chez nous.. et quoi de mieux qu'un petit trail...



L’expérience du trail de St Didier était plutôt un succès pour nous tous : Ma mère finit première V60, ma sœur deuxième et mon-beau-frère 13ème. J'ai pu courir avec mon frère (assez rare) jusqu'au 15ème km où il a commencé à souffrir de crampes aux cuisses (trop habitué à l'herbe et à la boue ?!) et a dû finalement abandonner. Personnellement, même si ma cuisse était bizarre (comme d'hab), je me sentais assez bien, assez frais, et j'ai pu me dégourdir les pattes en fonçant vers une victoire sur un très joli trail à la Provençale.



Le reste de la semaine était remplie de balades à vélo, de bonne bouffe et de Côtes de Ventoux. Bref, comme d'hab.



Une semaine plus tard, la famille repartie au nord, mon fils dégoutté de n'avoir jamais pu participé à une course lui-même, a vécu sa première expérience de compétition à pied lors du trail des Pitchounets aux Traillades ! Et il a foncé aussi ! Rarement vu aussi concentré et sérieux !



Le trail long était sur la même distance que St Didier, mais autrement il n'avait rien à voir avec celui de la semaine d'avant. Je parle du parcours. Et c'est ça qui est bien dans le trail... parfois c'est technique, parfois c'est roulant, parfois c'est plat, parfois c'est raide, etc. Et il semblerait que les pompiers de Cavaillon aiment bien les roches ! Parce que c'est une matière qui ne s'enflamme pas ?



Moi aussi j'aime les cailloux :-) J'aime devoir utiliser les mains et chercher les appuis stables. Nous nous baladons assez souvent dans le Petit Luberon (lieu de la course) car les paysages sont impressionnants, les falaises imposantes. Encore une belle sortie donc, même si ce dimanche je n'avais pas assez la pêche, ni assez de rebond dans ma jambe droite pour pouvoir suivre Bertrand (Brochot) qui m'a devancé de plusieurs minutes.

Prochaine étape, hmm... ?!


No comments:

Post a Comment