Sunday, 29 April 2012

L'Ardéchois

Pour nous l'Ardéchois était l'opportunité de passer un long weekend dans l'Ardèche, avec aussi au programme, Samedi mes 31 ans et ce dimanche les 32 ans de Carole, mon épouse. Nous sommes donc parti vendredi pour un peu de camping, sur un site complètement vide, - apparemment il fait trop froid pour que les gens du sud sortent dehors. Je trouvais qu'à 25°C ça allait! Donc ce Dimanche matin, partir à 8 heures pour laisser Carole avec les deux petits avec un temps pas idéal pour les enfants n'était pas un super premier cadeau ! Je pensais à eux pendant que je courais. Courir en toute liberté pendant 5 heures peut facilement être plus relax que de courir après deux très jeunes enfants qui veulent tout casser pendant 5 heures ! Du coup j'étais assez motivé de gagner, pour leur faire cadeau de ma victoire et pour que ça vaille le coup. La météo très Anglo-Saxonne ne m’a pas gêné. Depuis que je suis en France je n'ai jamais couru sous un temps pareil, et je trouvais que ça changeait, même si en général je préfère le soleil quand même. En tout cas, la boue sous les pieds et l'eau sur la tête ne me font pas peur, et vu que je suis bien habitué à ça c'est surement plutôt à mon avantage. Je n'appellerai pas ça des conditions difficiles, plutôt des conditions intéressantes! J’ai couru à une allure soutenue avec Patrick Bringer pendant environ 40 km, après le troisième ravitaillement il a un peu ralenti, alors que j'avais encore des forces et je suis donc parti seul jusqu’à l’arrivée. Mon prochain gros objectif reste la Transvulcania le 12 mai aux Iles Canaries.

1 comment:

  1. Well done Andy! Awesome!
    Just missed seeing you at the top - you'd flown by just before we got to the Roque. Hope you will get to do it next year and we'll def cheer you on. Vamos!! Venga!

    ReplyDelete