Thursday, 7 May 2015

Tchimbé Raid : la nuit, un volcan et la jungle

Je résume mon expérience du trail de Tchimbé Raid à travers les quelques petits dessins suivants :
(cliquez pour agrandir !)

           

Bref, c'est ma façon de dire que c'était autre chose !!

Jusqu'au jour de la course, le 1er mai 2015, je n'avais jamais de ma vie :
- monté un volcan à la frontale
- mangé des patates douces au milieu de la nuit
(c'est une excellente nourriture de ravito d'ailleurs)
- parcouru 92km dans la jungle
- avoir eu l'impression de passer 11h dans un sauna
- autant bu

Quoi dire ? C'était simplement très très dur, mais en même temps c'était vraiment excellent comme experience - je la conseille ! De toute façon, il faut reconnaitre les intentions primaires d'un ultra-runner : voir de nouveaux paysages, faire de nouvelles choses, tester et trouver ses limites de fatigue ! C'est accompli.

Mais ce n'était pas "que" une course. Avec Carole, nous avons profité de l'offre de mes parents pour passer une semaine sans nos enfants - opportunité rare, il faut la saisir ! Donc, cinq jours de liberté pour bien profiter de l'île. Au programme, une ascension du volcan de jour (car dans la course on y passe à 2h du mat !), des balades dans la jungle, dégustation de la cuisine créole (et les boissons :-) et un peu de repos + récup sur les belles plages de l'île.

La jungle

Le Volcan

avec son dénivelé

Up

La vue

La nourriture, fraîche

La nourriture, moins fraîche

Un homme qui a faim sur une plage

Palmiers

Et la boisson de récup locale

Voilà, une bonne course + des bonnes vacances... !

résultats complets )

1 comment:

  1. Bon à voir en valait la peine. Il était bon sport pour nous aussi avec les deux 'scalywags'

    ReplyDelete