Saturday, 23 June 2012

Un autre volcan et un autre monde...

(voir la version en anglais pour des photos)

Après la TransVulcania sur La Palma, le Volcano Trail de Guadeloupe constituait ma deuxième "étape volcanique" dans le calendrier 2012. Comment c'était ? Er, autre chose !
Pouvoir courir dans des endroits différents et en profiter pour faire des vacances en même temps est évidemment une bonne chose ! Cela fait parti du plaisir de la course à pied. J'aime vraiment diversifier les compétitions et les parcours que je fais, non seulement d'une année à une autre, mais également dans la même saison.
Ce que je peux maintenant confirmer c'est que cette course a effectivement bien diversifié les choses ! 55km en 7 heures 37 ? Normalement je dirais que ce n'est pas exactement une vitesses moyenne qui fait rêver. Comment est-ce que ce serait possible de faire un tel parcours, pas si long que ça, mais tellement lent ? En dénivelé le TransVulcania était très similaire, autour de 4000m, mais avec 20km de plus, logiquement elle serait bouclée en une ou deux heures de plus que le volcano trail en Guadeloupe. Mais ce que la course des volcans de La Palma (et d'ailleurs toutes les autres courses que j'ai faites jusqu'à maintenant dans ma vie) n'avait pas sont les choses suivantes : une demie heure de canyoning, des toboggans de boue et d'argile, des longs passages où tu ne vois pas tes pieds au cause de la végétation, des milliers de racines qui ne savent pas vraiment où elles veulent être, sous la terre (non), au niveau des genoux (un choix populaire), ou bien au niveau du torse - comme ça ceux qui osent vouloir passer sont constamment confrontés du choix "au dessus" ou "en dessous" ?.. Le Volcano Trail est en fait 55km de décisions : de placements des pieds, du niveau "jouable" pour la tête et de quelles lianes et branches valent le coup pour un petit saut au dessus du danger terrestre ! Oui, c'est autre chose ! Et oui, je me suis vraiment bien amusé à découvrir ce parcours original, mais je constate qu'il ne s'agissait pas d'une petite balade en forêt - il faut le prendre au sérieux ! Je confirme aussi que la jungle a fait ce qu'elle pouvait pour me vider de toutes mes ressources, et elle a réussi ! J'ai du vraiment puiser dans les réserves sur les dernières heures, et le poulet frites avec 3 litres d'eau étaient bien vite avalés à l'arrivée !
Je finis par encourager fortement tout le monde à venir faire ce trail qui, pour moi, pourrait être le plus technique qu'existe au monde. Si une demie-journée de gymnastique dans la jungle, accompagné de quelques mini sections où tu peux peut-être courir, ça te dit - tu vas te régaler. Si ce n'est pas le cas, ce parcours d'aventure faisant deux petites boucles du volcan guadeloupéen sera un terrain idéal pour bosser les terrains techniques - tout te paraîtra facile à après !

VOLCANO TRAIL 2012 - résultats
1 – Andy SYMMONDS (GBR) - 7h35min34s
2 – Nicolas MARTIN (FRA) - 9h12min46s
3 – Olivier BOULAY (FRA) - 9h18min50s

1 – Karine HERRY (FRA) - 10h04min57s (8ème au scratch)
2 – Lauriane LE GAC (FRA) - 11h11min35s
3 – Catherine LAGARDERE (FRA) - 12h18min55s

1 comment: